Comment fonctionne l'e-réputation ?

Tout d'abord, il faut connaître la définition de l'e-réputation. Et sur le sujet, l'e-réputation peut être défini comme l'image que laisse entrevoir votre entreprise sur le web. Cela pourrait toutefois être une marque, un particulier ou encore un produit sur des supports comme : les plateformes, les moteurs de recherche, les réseaux sociaux, et bien d'autres choses encore. Ainsi, cette image de votre entreprise peut être soit bonne soit mauvaise. À noter que plus de 74 % des gens se renseignent sur internet avant de se lancer dans l'achat d'un produit. Naturellement, une mauvaise e-réputation fait baisser remarquablement vos ventes.

Quelle est la différence entre identité numérique et e-réputation ?

Contrairement à l'e-réputation, l'identité numérique est l'image que laisse volontairement une entreprise ou une marque sur le web (réseaux sociaux, sites internet et autres). Donc, dans ce cas précis, c'est ce que l'entreprise veut qu'elle vous montre. Quant à l'e-réputation, elle dépend beaucoup plus des commentaires des internautes sur vos produits ou services. En clair, l'identité numérique dépend entièrement de l'entreprise, tandis que l'e-réputation dépend des internautes. Plus d'informations sur https://www.guest-suite.com/blog/e-reputation-definition-fonctionnement.

Les enjeux de l'e-réputation

Le moins qu'on puisse dire, c'est que les enjeux de l'e-réputation sont nombreux et à divers niveaux : à travers les réseaux sociaux, les plateformes d'avis, les moteurs de recherche.

Qui sont les acteurs de l'e-réputation ?

Pour donner une bonne image à votre à e-réputation, plusieurs acteurs peuvent être sollicités. Cela dépend aussi de l'équipe que vous voulez constituer, mais 5 acteurs sont importants. Il s'agit entre autres de : l'entreprise et ses employés, les internautes, les influenceurs, les différents médias et la concurrence. Il vous faudra donc constituer une telle équipe pour éviter un mauvais buzz.  En ce qui concerne les vecteurs de l'e-réputation, les réseaux sociaux n'en demeurent pas moins.  Vous avez aussi Google, les plateformes d'avis en ligne sans oublier le bouche à oreille numérique.