Complémentaire santé solidaire : A qui s’adresse-t-il ?

En France, diverses mesures sont prises pour aider les populations à prendre en charge leur soin sanitaire. Dans le passé, on parlait du CMU-C et de l'ACS, mais depuis le 1er novembre 2019, ils ont été remplacés par la complémentaire santé solidaire qui présente plus d’avantages et améliorations dans la suite de cet article, découvrez à qui s'adresse, il s’adresse.

 

Le bénéficiaire d'une assurance maladie

 

Selon la réglementation française, tout individu qui travaille ou réside régulièrement en France doit bénéficier d'une prise en charge en ce qui concerne ses frais de santé. Cela doit courir pour sa propre personne et pendant toute sa vie. Que vous soyez salariés ou travailleurs indépendants, ces dispositions s'appliqueront à vous. Ce n'est qu’à cette condition que vous pourriez jouir de la complémentaire santé solidaire. Consultez ce site pour en savoir d’avantages sur l’explication.

Il est quand même important de savoir qu'une seule demande est autorisée pour un foyer. Toutefois, une demande individuelle est permise dans certaines circonstances par les lois. Retenons brièvement qu'il s'agit des personnes qui ne sont pas manifestement en situation de foyer.

 

Les personnes à ressources modestes

 

Bien évidemment, si vous dépassez un certain seuil de ressources, vous ne pourrez pas bénéficier de la complémentaire santé solidaire. En effet, il s'agit de vos ressources et celles du reste de votre foyer. Ce sont les ressources obtenues pendant les douze mois précédant votre demande. Si pour la plupart, il s’agit uniquement des sommes mentionnées sur l'avis d’imposition, c'est tout le contraire.

Il faudra alors considérer toutes les ressources perçues. Entre autres, on aura les revenus, les pensions alimentaires, les aides financière, les allocations et dons d’argent, les ventes d'objets, les gains aux jeux et autres. C'est en fonction de tous ces critères que se fera la conclusion selon laquelle vos ressources sont modestes ou pas.